Restaurant Pink Mamma, notre coup de coeur déco (et food!)

Charlotte a voulu profiter de nos retrouvailles à Paris le temps d’un week-end pour tester les quelques adresses qui figuraient en haut de sa top-list. Etant sur la même longueur d’ondes quand il s’agit de déco ou de gourmandise, je l’ai suivie les yeux fermés jusqu’à la station Pigalle pour aller déjeuner au Pink Mamma.

pink-mamma-jerome-galland.jpg
Crédit Jérôme Galland

« Rendez-vous à 11h30 là-bas » me dit-elle. Euh… c’est pas un peu tôt pour déjeuner un dimanche ?! Mais la demoiselle avait raison ! Si vous comptez arriver comme des fleurs à 12h30 pour votre déjeuner dominical, vous allez clairement repartir bredouille. Le restaurant ne prenant aucune réservation, il faut se lever aux aurores (oui j’exagère un peu) pour avoir la chance de faire partie du premier service. Nous avons donc fait le pied de grue à 11h30 tapantes, loin d’être les premières dans la file. Cela nous a laissé le temps d’admirer ce drôle de bâtiment rose aux fausses allures de Flat Iron, joliment habillé de lierre tombant.

Midi pile, les portes s’ouvrent, nous sommes immédiatement projetées en Italie, accueillies par une horde de sourires italiens, nous servant du Buongiorno et du Como state.

Nous demandons une table au 4e étage sous la verrière ensoleillée. Notre ascension s’apparente à « Stairway to heaven ». Plus nous grimpons, plus nos yeux s’émerveillent ; chaque étage a son propre univers, chaque détail déco ayant été soigneusement sélectionné pour nous plonger dans une atmosphère surprenante, chaleureuse et conviviale.

img_1422-e1506152333784.jpg

IMG_1415

img_1414-e1506152587597.jpg

img_1413.jpg

img_1316.jpg

Puis nous voilà arrivées au dernier étage, baigné de lumière sous cette magnifique verrière. Suspensions, lierre, fleurs, vases, tout a été pensé pour nous transporter ailleurs, là où le temps semble s’être arrêté, comme suspendu.

IMG_1399

IMG_1395

Nous découvrons la carte, merveilleusement alléchante et rédigée avec humour.
Nous voilà décidées pour un assortiment de la gastronomie italienne : Burrata crémeuse, jambon de parme fondant et « la Gisele Bündchen de la coppa ». Une tuerie !

IMG_1387IMG_1306

La table est dressée avec goût, serviette brodée, porcelaine fleurie dépareillée, on se croirait invitée à la table de la Mamma.

IMG_1304IMG_1302

Mais l’incontournable de la Maison c’est indiscutablement le barbecue de 3 mètres qui se trouve à l’étage inférieur. Il flotte dans l’air une délicieuse odeur de viande grillée qui nous met l’eau à la bouche. Ni une ni deux nous choisissons de partager le fameux T-bone revendiqué par le restaurant de par son prix imbattable et sa qualité supérieure : Victor et Tigrane, les deux fondateurs du groupe, ont en effet décidé de recréer leur propre filière de viande de A à Z, avec leurs propres vaches et leur propre éleveur, le tout en France. Une réelle envie de servir une viande de qualité, « qu’on est fiers de donner à nos enfants et à un prix qu’on ne réserve pas qu’aux mecs qui ont créé Google » expliquent-ils. La petite exception au 100% italien, car c’est évidemment en France qu’on trouve la meilleure viande.

Et elle vaut le détour ! La viande est tendre, juteuse et effectivement à un prix très correct. Le pari est largement réussi !

IMG_1309

Bien que repues, les gourmandes que nous sommes n’ont tout de même pas pu résister à l’envie de tester le dessert qui, à nos yeux, est le dolci phare du groupe : une pizza et du Nutella à volonté ! Que demander de plus… Tous les éléments sont réunis pour passer un agréable moment. Cette adresse mérite sa réputation largement commentée depuis le début de l’été et nous donne envie de revenir pour tester les trois autres étages qui promettent une ambiance toute autre à chaque fois.

Et cerise sur le gâteau, une énième surprise à découvrir : No Entry, le bar speakeasy qui se cache derrière une porte de chambre froide au sous-sol du restaurant. Un bar mystérieux à la déco totalement délirante, rempli de dames-jeannes en tout genre, où fleurs et alcools se mêlent à l’infini, comme pour nous faire perdre la tête.

Si vous êtes adeptes d’expériences inédites, c’est incontestablement la prochaine adresse à essayer !

Et vous, avez-vous déjà testé le Pink Mamma ? N’hésitez pas à partager avec nous vos plats préférés pour notre prochaine visite ! 

Camille
Fondatrice de Un cactus en ville

4 réflexions sur “Restaurant Pink Mamma, notre coup de coeur déco (et food!)

  1. sara

    J’ai déjà entendu parler du Pink Mamma, mais je n’y suis pas encore allée. Je dois dire que le mur rempli d’assiettes a retenu mon attention. Ça me semble être un endroit très chaleureux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s