Reportage déco : quand décoration bohème et industrielle se rencontrent

Imaginez : une magnifique maison de 300m2 avec vue sur la forêt de Brocéliande ; une déco soignée mêlant objets chinés et styles bohème, ethnique et industriel. Cela fait rêver non ? Pour découvrir l’intérieur d’Audrey et de sa petite tribu, c’est par ici !

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

Bonjour Audrey ! Ravie de vous compter parmi nos coups de coeur déco ! Parlez-nous de vous…

Je m’appelle Audrey j’ai 39 ans, je suis mariée et maman de trois enfants. Je travaille en tant qu’assistante familiale pour l’Aide Sociale à l’Enfance, c’est à dire que j’accueille à mon domicile des enfants mineurs qui me sont confiés par un Juge des enfants. Trois enfants partagent notre quotidien depuis dix ans. Nous sommes natifs du Sud de la France mais avons décidé de tout quitter il y a 11 ans pour nous installer en Bretagne.

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

Avec votre mari vous vous êtes lancés dans l’auto-construction d’une magnifique maison de 300m2, racontez-nous cette folle aventure !

Nous étions à la base à la recherche d’une longère à restaurer mais après des recherches infructueuses et devant notre déception, notre notaire nous a proposé un terrain à bâtir. Une fois devant cet immense terrain en campagne, vue sur la forêt de Brocéliande, ce fut la révélation, nous allions construire nous-mêmes la maison de nos rêves, suffisamment grande pour accueillir notre tribu de 6 lutins ! Mon mari est maçon alors l’ampleur de la tâche ne l’a pas effrayé. J’ai dessiné les plans, fait valider le tout par un architecte (obligatoire lorsque la surface dépasse les 170 m2) et la grande aventure a débuté un 6 novembre 2009, au premier coup de tractopelle. Il aura fallu 18 mois, des soirées, des week-ends et des jours de congés pour terminer notre maison puis nous y installer, épuisés, mais tellement heureux d’avoir mené ce projet au bout.

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

souslespaveslespalmiers-deco-boheme17

Sur votre compte Instagram @mamslouve on découvre votre passion pour la déco qui se traduit chez vous par un magnifique mix de bohème, d’ethnique et d’industriel (au passage on adore!). Quelles sont vos pièces/objets déco préférés ?

Les pièces phares de ma déco sont je dirai les meubles faits mains comme notre buffet, qui est à la base un ancien établi de menuisier chiné sur Le bon coin auquel nous avons rajouté des roulettes en fonte et des portes métalliques. J’aime beaucoup également les bancs que mon mari a conçus avec du vieux chêne et des IPN en métal. J’agrémente ma déco de do it yourself avec des luminaires originaux comme la suspension de ma salle à manger faite à partir de bocaux Le Parfait. Bref bricoler et créer me permet d’avoir une déco à notre image.

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

souslespaveslespalmiers-deco-boheme5

Où trouvez-vous toutes vos merveilles ? Plutôt grands magasins, petits créateurs, brocantes ?

J’aime faire travailler nos créateurs français, l’échange et la réalisation de projets personnalisés me plaisent énormément. J’ai quelques créateurs chouchoux trouvés sur Instagram comme Place_boho qui me conçoit les différents tissages en macramé qui ornent mes murs, ou bien Mailou.creations qui réalise toutes mes bougies béton.

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

sous les pavés les palmiers, déco bohème ethnique et industrielle

Vous semblez être assez bricoleuse si l’on en croit vos différentes créations : étagère suspendue, établis retapé, petites suspensions… Vous faites ça depuis toujours ?

Non à la base c’est mon mari le bricoleur de la maison, mais il a su me donner envie de me lancer, c’est un merveilleux professeur. Lorsque nous nous sommes mis en ménage nous étions jeunes et notre budget tout petit, alors il écumait les vide-greniers à la recherche de meubles auxquels il donnait une seconde jeunesse. Notre premier logement fut donc meublé de récup et fait maison. Nous sommes complémentaires : j’ai les idées et lui les techniques et surtout la patience quand il doit me convaincre que telle création n’est pas réalisable (rire).

souslespaveslespalmiers-deco-boheme23-min

Si une bonne fée vous offrait la possibilité de refaire toute la déco d’une pièce de votre maison, quelle serait-elle ?

Alors ce ne serait pas la maison mais plutôt l’extérieur. Je rêve d’un jardin aménagé, avec de grands arbres, des parterres de fleurs joliment décorés, un jardin avec une âme. Nous n’avons lui et moi malheureusement pas la main verte, d’ailleurs si un architecte paysager passe par là nous sommes preneurs d’idées hi hi.

Merci Audrey pour cette belle découverte de votre intérieur, on comprend pourquoi vous vous y sentez si bien tous ensemble !

On sait à quel point vous les adorez, alors pour retrouver tous nos reportages déco, rendez-vous ici !

Camille, fondatrice de Un cactus en ville
La boutique en ligne des piqués de décoration

 

 

 

3 réflexions sur “Reportage déco : quand décoration bohème et industrielle se rencontrent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s